Tuesday, September 13, 2011

Us Open 2011 Final Djokovic Nadal

US Open 2011
Finale messieurs
12 Septembre 2011
Flushing Meadows,New York


Historique. Avant même le début du match, la finale de l'US Open est déjà dans les annales. C'est en effet la première fois depuis 1996 qu'elle opposera les deux premières têtes de série. Rafael Nadal affrontera, ce lundi, Novak Djokovic pour une réédition de l'an passé. 
 Et les deux joueurs auront chacun des atouts à faire valoir. Nadal tentera de conserver son titre à Flushing Meadows et de gagner son onzième titre du Grand Chelem, le deuxième de l'année après la terre battue de Roland-Garros. Et il monte en puissance. Car pour arriver à ce stade de la compétition, l'Espagnol, numéro deux mondial, s'est sorti des griffes de l'Ecossais Andy Murray 6-4, 6-2, 3-6, 6-2 en demi-finale. « J'ai vraiment très bien joué. Je m'améliore de jour en jour et aujourd'hui, j'ai disputé mon meilleur match contre l'adversaire le plus difficile », s'est-il réjoui à l'issue du match. Même s'il a perdu son premier set du tournoi, le Majorquin a livré une prestation impitoyable. Efficace au service, variant le jeu, il a multiplié les passings en bout de course, usant l'Ecossais pourtant pas tombé de la dernière pluie. Mais depuis le début de la saison, Rafael Nadal ne trouve pas la solution face à Novak Djokovic. 

Saturday, August 27, 2011

Wimbledon 1993

Pete Sampras est un joueur au talent indiscutable. Il l'a déjà montré à l'US Open notamment. Mais voilà que son talent a décidé de le porter jusqu'au sommet sur gazon. Il vient donc de remporter Wimbledon 1993 en dominant son compatriote Jim Courier lors d'une belle finale qui s'est conclue sur le score de 7-6 7-6 3-6 6-3. Sampras s'est notamment défait de Becker (Tête de série 4) et Agassi (Tête de série 8) avec lequel il a lutté durant 5 sets. Du côté de Courier, le tableau ne fut pas plus détendu avec en particulier une demi-finale contre Stefan Edberg.
Jana Novotna était surement l'une des seules personnes qui pensait pouvoir battre Steffi Graf lors de la finale de Wimbledon 1993. Et malheureusement pour elle, l'histoire n'a laissé que peu de place au suspens... juste le temps du 2nd set en réalité. Le score final 7-6 1-6 6-4 le montre bien. Preuve du niveau intouchable auquel se trouve Graf, celle-ci n'a cédé absolument aucun set à une de ses adversaires du tournoi, pas même Martinez (7-6 6-3) ou Capriati (7-6 6-1). Bon, il ne faut pas non plus croire que Novotna n'a fait que de la figuration. Son tableau à elle fut surement le plus élevé puisqu'elle a sortie Navratilova en demi (6-4 6-4) et Sabatini en quart (6-4 6-3).

Wimbledon 1976 Final Björn Borg Ilie Năstase

The 1976 Wimbledon final is rightly regarded as a classic. It pitted 20-year-old Swedish wonderkid Bjorn Borg against the charismatic Romanian Ille Nastase. Borg had twice won at Roland Garros but on this day Nastase, ten years his senior was the favourite having beaten the Swede in their last three clashes. Nastase also had the Wimbledon pedigree, having reached the final in 1972 only to go down to American Stan Smith.  Borg would triumph on this day 6-4 6-2 9-7, the first of five Wimbledon championships for the Sweden.

Monday, August 22, 2011

Wimbledon 1977

En 1926, la reine Mary avait présidé aux cérémonies du cinquantenaire, et voilà qu'ils choisissent l'année 1977 pour fêter le centenaire du plus grand tournoi de tennis du monde. Allez comprendre. Ce décalage de date nous laisse perplexe. C'est pourtant bien en 1877 que les historiens du tennis situent le premier tournoi officiel. Cette année là, un certain Spencer Gore avait remporté le premier tournoi de Wimbledon en inventant la volée, un coup qui devait faire école... 1977 semble donc être bien l'année de référence pour un centenaire.Et c'est le grand Rod Laver qui retient l'attention en ce début de tournoi. Revenu à 39 ans sur les lieux de ses exploits pour recevoir sa médaille, l'homme aux deux grands chelems en profite pour faire ses adieux à la compétiton. Au deuxième tour, il rencontre le tête de série N°8, l'américain Dick Stockton. Pendant deux sets, on put alors admirer pour la dernière fois le merveilleux jeu d'attaque de l'australien, sa légendaire volée de revers et ses incroyables reflexes au filet. Mais Laver n'avait pas disputé de matchs en 5 sets depuis longtemps. Après avoir perdu le deuxième set de justesse, il ne fit plus que résister dans les deux sets suivants. Inscrit également en double avec son copain John Newcombe, Laver joua alors son dernier match à Wimbledon au cours d'un bataille mémorable en cinq sets, contre Riessen et Tanner.  

Wimbledon 1990

Pour la troisième année consécutive, la finale homme oppose le Suédois Stefan Edberg à l'Allemand Boris Becker. Comme en 1988, elle tourne à l'avantage du Suédois, qui obtint ainsi un deuxième sacre sur le gazon londonien.
Dans le tableau féminin, la double tenante du titre, l'Allemande Steffi Graf, est éliminée à la surprise générale en demi-finale par l'Américaine Zina Garrison. Cependant, celle-ci ne réédite pas l'exploit en finale face à sa compatriote Martina Navrátilová. A 33 ans, cette dernière remporte son neuvième titre en simple à Wimbledon, un record jusqu'ici inégalé.

FUTUR ENCODING

Wimbledon 1979

Contrairement à l’ensemble des tournois du Grand Chelem (Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon, Us Open), Wimbledon n’a jamais connu de baisse de régime. Le nombre de spectateurs n’a   jamais diminué (même en 1973 lors du boycott des joueurs). Il faut comprendre qu’en Angleterre (et ailleurs), Wimbledon est un véritable monument historique. Les Britanniques et la famille royale adorent leur tournoi et feraient tout pour le soutenir. Wimbledon est aussi un rendez-vous de toutes les personnalités du monde du tennis. Officiels, joueurs, vétérans, anciens champions se rassemblent, chaque année, en ce lieu mythique.
Autre particularité, Wimbledon n’a jamais changé de surface. Ses terrains en gazon sont un des symboles du tournoi et de l’histoire du tennis. Le gazon a été la première surface d’un court de tennis. Le gazon de Wimbledon est, en Angleterre, un trésor jalousement gardé.

Wimbledon 1992

Après trois échecs en finale (Roland-Garros 1990, US Open 1990, Roland-Garros 1991), l'Américain Andre Agassi remporte à Londres le premier tournoi du Grand Chelem de sa carrière, au terme d'un match épique contre le Croate Goran Ivanisevic.
Dans le tournoi féminin, les deux meilleurs joueuses mondiales, la Yougoslave Monica Seles et l'Allemande Steffi Graf, s'affronte pour une finale au sommet. Un mois plus tôt, Monica Seles était venue à bout de sa rivale en finale de Roland-Garros. Moins à l'aise sur herbe, elle ne peut empêcher Steffi Graf de prendre sa revanche et d'être sacrée pour la quatrième fois à Wimbledon. Ce sera le seul tournoi majeur qui échappera à la Yougoslave cette année là.
En Finale, le meilleur relanceur face au meilleur serveur du tournoi. Le jeu est équilibré et le 1er set s'achève au tie-break. La 1ere manche en poche, Ivanisevic se relache un peu. Agassi en profite pour faire le break et garder son avance. 2 sets partout. Au 3e set, le Croate perd son service d'entrée et Agassi le conserve et remporte la 3e manche 6/4. Goran se reprend alors qu'Andre marque un peu le pas. Ivanisevic se détache 6/1. Suspense dans la 5e manche. Ivanisevic obtient une balle de break le premier, sauvée par Agassi. A 5-4, il commet 2 doubles fautes. Agassi obtient un balle de match. Goran fait une faute et c'est l'Américain qui remporte le titre.